3 min de lecture

Comment être axé sur votre mission

Featured Image

Les investisseurs de Dragon’s Den sont impitoyables. Ils sont là pour faire de l’argent et c’est sur quoi ils se concentrent. Lorsqu’ils se sont fait présenter une entreprise de chaussures exclusivement africaine ayant pour mission de créer des emplois en Afrique tout en produisant d’excellentes chaussures pour un marché mondial, les investisseurs ont posé une question poignante.

Investisseurs : Pourquoi produisez-vous en Afrique alors que les coûts de production et d’expédition sont plus élevés qu’ailleurs ?
Compagnie de souliers : Parce que nous croyons aux avantages de créer une économie en Afrique.
Investisseurs : Vous avez une opportunité d’affaires qui nous intéresse, mais avec une réduction potentielle des coûts de 20 %, nous aurions besoin de voir le secteur manufacturier quitter l’Afrique. Seriez-vous prêt à accepter cela ?
Compagnie de chaussures : Non
Investisseur 1 : Je me retire.
Investisseur 2 : Je me retire.
Investisseur 3 : Je me retire.

Je paraphrase, mais c’était plus ou moins leurs propos.

Les investisseurs comprennent leur mission (maximiser les profits) et s’y tiennent. L’entreprise de chaussures comprend sa mission (construire une entreprise prospère qui contribue à l’économie africaine) et s’y tient. Je pense qu’il vaut la peine d’imiter les deux positions. Songez un instant aux investisseurs. Ils ont pour mission de faire de l’argent et ils sont intensément concentrés sur cet objectif. Ils ne sont pas intéressés à ce que les ressources soient utilisées pour des choses qui ne les aident pas à accomplir leur mission. Un investisseur prospère et un organisme sans but lucratif ou de bienfaisance prospère sont évidemment différents à bien des égards, mais ils sont aussi sans doute semblables dans un domaine très important. Pour réussir, ils travaillent tous deux pour s’assurer que leurs ressources sont déployées le plus efficacement possible pour réaliser leur mission.

Un environnement idéal pour les bénévoles est celui où la passion pour la mission adopte le même « laser focus » que celui démontré par les investisseurs.

Les donateurs ont été inspirés par votre mission et ont choisi de la soutenir. Bien que certains soient également inspirés par la reconnaissance, ils souhaitent en avoir le plus pour leur argent en termes d’accomplissement de votre mission.

L’adhésion à une approche axée sur la mission ne signifie pas que votre mission doit être si étroitement ciblée qu’elle ne peut inclure des éléments tels que le traitement équitable des personnes et un impact minimal sur l’environnement.

Souscrire à cette approche ne signifie pas non plus que vous ne pouvez pas allouer du temps ou de l’argent à montrer aux donateurs et aux bénévoles que vous appréciez ce qu’ils contribuent. Non seulement les donateurs et les bénévoles méritent-ils des remerciements, mais il est bien connu que lorsque nous estimons que nos contributions ont de la valeur, nous sommes plus enclins à donner plus ou à travailler de façon plus productive. Tous deux contribuent à la réalisation de votre mission.

Que pouvez-vous faire ?

  1. Connaissez votre mission et affichez-la fréquemment et ouvertement pour que les bénévoles et les donateurs la connaissent aussi.
  2. Lorsque vous envisagez de nouveaux programmes, politiques et procédures, assurez-vous de quantifier les répercussions sur la mission autant que possible.
  3. Vérifiez chaque année les programmes, les politiques et les procédures que vous exécutez, pour voir si quelque chose s’y est glissé qui ne contribue pas à votre mission à un niveau valable.
  4. Prenez l’habitude de vous demander : est-ce que ça contribue à notre mission ? Si ce n’est pas le cas, envisagez de faire une modification ou de supprimer l’idée complètement.

Quelle est votre mission ? Y a-t-il des efforts ou des dépenses qui n’y contribuent pas et qui par conséquent restreignent votre mission ? Si c’est le cas, il est temps d’être aussi impitoyable qu’un investisseur de Dragon’s Den.

Qu’en pensez-vous ?