4 min de lecture

Une cage pleine de singes

Featured Image

L’une des nombreuses choses que j’ai appréciées lorsque j’ai formé un nouveau membre sur notre logiciel Impact Bénévoles, c’est la façon dont certains d’entre eux voient la mise en œuvre d’un nouveau système comme une occasion de revoir certains de leurs politiques et processus de longue date.

Le point d’ancrage des anciennes politiques ou processus peut empêcher une organisation d’atteindre un niveau plus élevé de succès. Même si ces anciennes politiques ou processus peuvent donner l’impression de d’apporter de la stabilité à l’organisation, dans bien des cas, ils l’empêchent tout simplement d’aller de l’avant. Un processus ou une politique spécifique peut très bien avoir été établi pour des raisons valables, mais si au fil du temps ces raisons se dissipent ; il est temps de changer.

Quel est le rapport avec la cage pleine de singes?

Des chercheurs ont placé cinq singes dans une cage où il y avait un escalier et une banane suspendue au sommet. Chaque fois que l’un des singes commençait à monter les escaliers pour se rendre à la banane, le chercheur arrosait les quatre autres singes avec de l’eau. Sous peu, lorsque l’un des singes tentait d’aller chercher la banane, les autres singes l’opposaient violemment.

Les chercheurs ont ensuite retiré un singe et l’ont remplacé par un singe qui n’avait jamais été associé aux événements précédents dans la cage. Lorsque le nouveau singe a tenté d’atteindre la banane, les autres singes l’ont empêché. Après quelques tentatives, le nouveau singe a cessé d’essayer.

Les chercheurs ont ensuite retiré un autre des singes originaux et l’ont remplacé avec un nouveau. Comme on pouvait s’y attendre, lorsque le nouveau singe a tenté de monter l’escalier pour obtenir la banane, les autres singes l’ont empêché, y compris celui qui n’avait jamais été aspergé d’eau. Un par un, les singes originaux ont été remplacés par des singes qui n’avaient jamais été arrosés. Quand un nouveau singe a été introduit à ce stade et qu’il a tenté d’atteindre la banane, les autres singes l’ont empêché, même si la raison pour laquelle « nous-n’avons-pas-le-droit-de-toucher-à-la-banane » avait disparu depuis longtemps. À leur connaissance, c’était tout simplement la façon dont nous fonctionnons ici.

Malheureusement, cette métaphore s’applique à de nombreux milieux de travail. Bien que la direction puisse penser qu’elle favorise la pensée novatrice, elle verse sans le savoir de l’eau froide sur quiconque essaie quelque chose de nouveau. Lorsque d’autres employés constatent ce comportement, ils peuvent eux aussi réprimer l’innovation et l’organisation peut alors se retrouver coincée dans l’impossibilité d’atteindre son potentiel.

Si vous voulez éliminer certains de ces comportements dans votre organisation, voici une approche.

1. Audit de l’organisation Prenez note de toute mesure que vous prenez ou que vous ne prenez pas en raison d’une politique ou d’une pratique dans votre organisation, ainsi que de la/les politique(s) applicable(s). Inclure les politiques informelles ou non écrites ainsi que les politiques officielles. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une liste exhaustive, assurez-vous d’inclure des éléments comme les renseignements recueillis lorsque des bénévoles présentent une demande ou que des donateurs font des dons, ce que les bénévoles sont et ne sont pas autorisés de faire en tant que bénévoles et quels rapports vous faites relativement à l’engagement des bénévoles ou des donateurs.

2. Révision Une fois que les listes ont été compilées, les passer en revue une par une avec les autres membres de l’organisation. Remettez en question les prémisses fondamentales concernant la raison pour laquelle les choses sont telles qu’elles sont.

  • Dans la mesure du possible, faire participer d’autres personnes qui ne participent pas directement à la participation des bénévoles, car certaines politiques et certains processus auraient pu être adoptés à la demande d’autres secteurs.
  • Faire participer certains bénévoles. Ils voient les choses d’un point de vue différent et, selon leur point de vue unique, ils ne sont peut-être pas aussi liés aux anciennes façons de faire que vous. Ou vous pourriez réaliser qu’ils sont davantage liés au passé que vous, ce qui présenterait un tout autre défi.
  • Impliquez votre superviseur si vous le pouvez.
  • « Parce que mon patron a dit que cela se faisait de cette façon » n’est pas nécessairement une bonne raison. Certaines des demandes de votre patron pourraient très bien être enracinées dans les vieilles habitudes d’un prédécesseur et l’exercice pourrait lui être bénéfique.
3. Conserver ou évoluer Lorsqu’il y a encore de la pertinence, maintenez le statu quo : lorsqu’il n’y a plus de pertinence, appliquez le changement approprié.

Comme les singes dans la cage, vous pourriez très bien faire face à de l’opposition dans ce processus. Mais si vous pouvez passer au travers et montrer à tout le monde qu’il est correct de manger la banane, vous allez amener toute l’organisation à un niveau supérieur.

Si vous avez des exemples de politiques ou de procédures que vous avez abandonnées et les bonnes choses qui en ont découlé, veuillez les partager ici pour aider les autres à faire de même.