<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://px.ads.linkedin.com/collect/?pid=3269306&amp;fmt=gif">

Beth Steinhorn

President, VQ Volunteer Strategies

Comment les réunions peuvent mobiliser les bénévoles plutôt que les exaspérer

Nous participons à une foule de « rencontres » différentes—notamment « rencontrer de nouvelles personnes » et « rencontrer des difficultés » —mais les réunions traditionnelles ont souvent mauvaise réputation. En raison d’un si grand nombre de réunions inefficaces et inutiles, il n’est pas étonnant que les bénévoles y perdent patience. Ce qui est ironique ici, c’est que même si les bénévoles ne sont pas trop friands des réunions, ils cherchent néanmoins des possibilités d’établir des liens et de faire partie d’équipes performantes. En revanche, les équipes nécessitent généralement une forme quelconque de rencontres. Le défi consiste donc à favoriser une culture d’équipe productive au moyen de réunions adroitement tenues qui mobilisent les bénévoles plutôt que de les exaspérer.

Quatre étapes préliminaires essentielles à votre plan de recrutement

Les gens qui me connaissent bien savent que j’adore planifier. Lorsque je plonge dans un plan...

Démystification 101 : Réfuter les 5 principaux mythes de l’engagement bénévole

Tout autour du globe, les bénévoles soutiennent les organisations à réaliser leur mission. Et...